Ajoutez ce site à vos favoris Page d'accueil Plan du site Contactez-nous Identifiez-vous Retrouvez notre fil info RSS
 
 
 
 
 
 

La Seigneurie


   

Saint-Valentin constituait une seigneurie qui s'étendait sur les deux paroisses de Saint-Aoustrille et Saint-Valentin. Cette seigneurie faisait partie du patrimoine des seigneurs d'Issoudun jusqu'au XIIIe ou XIVe siècle où son destin fut lié à celui de l'Hôtel-Dieu d'Issoudun.


En 1208, Raoul III, seigneur d'Issoudun, donna plusieurs de ses domaines à l'Hôtel-Dieu, qui allait mettre près de deux siècles à s'approprier l'ensemble de la seigneurie.


Quelques années plus tard, lors du rachat de la ville d'Issoudun par Philippe Auguste, la seigneurie de Saint-Valentin retourna au domaine royal.


Le roi donna alors cette terre en fief à la famille de La Chapelle.
L'un des descendants, le chevalier Jean de La Chapelle, vendit ce qu'il possédait de la seigneurie qu'il posséda jusqu'à la Révolution.


D'après les archives, dès le XIIIe siècle, les hommes de la seigneurie, devenus "hommes de la Maison-Dieu", travaillaient les terres et les vignes alors abondantes.


Au XVe siècle, ils cultivaient des céréales (froment, orge, seigle, avoine) et ils élevaient des moutons. Le premier jour de septembre, l'Hôtel-Dieu prélevait sa dîme.


 
Dernière modification : 18/01/2010